Combien coûte un contrôle technique ?


Prix moyen d'une carte grise : entre 50 et 150 € 

 

Les meilleurs étuis pour controle technique du moment !

Le contrôle technique périodique est un procédé obligatoire depuis 1992 pour les véhicules légers. Cela étant afin de vérifier toutes les parties de la voiture et s’assurer qu’elle fonctionne correctement.  En ce qui concerne le tarif, le coût d’un contrôle technique ne cesse de varier, si bien qu’il est parfois difficile de se retrouver.

Quand faire un contrôle technique ?

Il est important avant toute chose de savoir que le contrôle technique vise à passer au crible 132 points d’un véhicule. Des plus importants se trouvent l’état des pneus, du système de freinage ainsi que des suspensions. Selon l’ancienneté de la voiture, l’examen technique devra être effectué de façon périodique. Le but étant d’assurer que l’automobiliste puisse rouler dans les meilleures conditions. Ce contrôle ne concerne pas les voitures neuves mais les véhicules particuliers de plus de 4 ans. Les camionnettes et les camping-cars doivent également faire l’objet de cette évaluation.

Il est important de souligner que pour les automobiles assez récents, le premier contrôle se tiendra dans les 6 mois précédant leur 4ème année. Pour en savoir plus sur cette date précise, il faudra se référer par rapport  à la carte grise. La date de la première mise en circulation y sera affichée. En ce qui concerne la date limite du contrôle, elle figurera sur le certificat d’immatriculation.

Pour la part des véhicules utilitaires, dans le cadre de la préservation de l’environnement, le contrôle technique pour la pollution est obligatoirement à réaliser.  Il aura lieu entre les 10 à 12 mois après le contrôle technique.

Le tarif d’un examen technique des voitures

Pour ce qui est du prix, il est important de savoir qu’il peut varier en fonction du centre où vous avez décidé de réaliser le contrôle de votre auto. Quoi qu’il en soit, la fourchette tarifaire se situe entre 50 et 75 euros pour les véhicules légers, fonctionnant par essence. Pour un diesel, le coût peut osciller entre 50 et 85 euros tandis que pour un GPL, il peut aller jusqu’à plus de 150 euros. Voilà la raison pour laquelle il serait judicieux de se renseigner auprès de plusieurs centres techniques agréés afin de comparer les tarifs. De cette manière, vous allez pouvoir bénéficier de la meilleure offre.

Que dit la nouvelle réglementation vis-à-vis du contrôle technique ?

Une nouvelle réglementation a été instaurée en 2018. Cette nouvelle loi stipule que lors d’un contrôle, il est impératif que le propriétaire du véhicule présente le certificat d’immatriculation. Dans l’optique où une contre visite s’avère être de mise,  le procès-verbal initial devra aussi être présenté afin d’en savoir plus sur les points à vérifier.

Tour d’horizon sur les points de contrôle ainsi que les niveaux de défaillance

Pendant une visite technique, il est important de savoir que le niveau de gravité sera noté en fonction des défaillances constatées. Dans le cas d’une défaillance mineur, les voitures devront être réparées mais sans être obligé de passer par une contre-visite. En revanche, pour une défaillance majeur, les dysfonctionnements devront être réparés 2 mois avant la contre visite. En ce qui concerne la défaillance critique, la voiture ne sera pas disposée à circuler avant que toutes les anomalies soient entièrement restaurées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *