Qu’est-ce qu’une huile essentielle ?

Les huiles essentielles stimulent l’odorat. Il est connu que  les odeurs que nous sentons ont un impact sur notre humeur. Au contact de patient ayant perdu leur odorat, les docteurs se sont rendus compte qu’une vie sans parfum peut aboutir à des troubles psychiatriques comme l’anxiété et la dépression. L’être humain est capable de distinguer plus de 10000 odeurs différentes. L’odeur pénètre par les cils vibratiles (les poils qui tapissent les narines) et se dirige vers le système limbique, qui est la partie du cerveau qui contrôle nos émotions, notre mémoire et l’apprentissage.

Des études sur l’activité cérébrale montrent que l’odeur de lavande augmente les vagues alpha dans le cerveau. Ces ondes sont associées à la relaxation. Le parfum du jasmin augmente les ondes beta dans le lobe frontal du cerveau, qui correspond à l’état d’alerte.

D’autres etudes scientifiques ont prouvé que les huiles essentielles contiennent des composés chimiques qui peuvent avoir des répercussions sur le corps et l’esprit. Leur structure chimique est complexe, mais elle est généralement composée d’alcool, d’esters, de cétones, d’aldéhydes et de terpènes. Les effets de ces composés chimiques sont résumés dans le tableau suivant.

Nom du composé chimique – Propriété de l’élément chimique – Huile essentielles contient l’élément

•    Aldéhyde – anti-inflammatoire, calmant, sédatif et antiviral – Odeur caractéristique de citron, de citronnelle, d’eucalyptus
•    Alcool – bactéricide (élimine les bactéries), stimulant, énergisant, antiviral, diurétique (notre pancréas produit 32 sortes d’alcools qui sont utilisés dans le métabolisme humain) – Rose, menthe poivrée, myrte, arbre à thé, santal, patchouli et gingembre.
•    Phénol – puissant bactéricide, tonifiant, stimule le système immunitaire, revigorant, réchauffe. Peut produire une légère intoxication du foie si pris à trop forte dose durant une période de temps prolongée. Est utilisé dans les baumes à lèvres et les pastilles pour la toux. – Clou de girofle, cannelle, thym, origan, sarriette, cumin.
•    Cétone – guérison des blessures, mucolytique (favorise la sécrétion des muqueuses), stimule les cellules de croissance. Est utilisé comme vernis à ongle – Camphre, romarin, sauge, eucalyptus, hysopes.
•    Terpène – très stimulant, propriétés antivirales mais peut irriter la peau –Citron, orange, bergamote, poivre, huiles de pin, muscadier et angélique.
•    Sesquiterpène – antiphlogistique, anti inflammatoire, sédatif, antiviral, anti cancérigène, bactériostatique et immunostimulant – Camomille bleue, immortelle, barbotine, achilé mille feuilles, tagette.
•    Ester – antimycosique, sédatif, calmant, spasmolytique, fongicide, anti inflammatoire – Camomille romaine, lavande, sauge claire, petitgrain, bergamote.
•    Lactones (variété d’ester) – anti inflammatoire, mucolytique – Arnica, grande aunée.
•    Ethers – harmonisation du système nerveux, antiseptique, expectorant (augmente les sécrétions), spasmolytique et diurétique – Cannelle, clou de girofle, anis, basilic, estragon, persil et safran.

Chaque huile essentielle contient près de 100 composés chimiques, qui ensembles entrainent un effet puissant sur la personne. Selon les composés chimiques présents dans l’huile, les effets changeront. Par exemple, certaines huiles sont relaxantes, d’autres vous apaisent, certaines soulageront vos douleurs…. Il existe ainsi des huiles à la lavande, au citron, qui répondent à des besoins précis de votre corps et s’adaptent à votre situation (on les dit « adaptogènes »). Le mécanisme selon lequel ces huiles essentielles agissent n’est pas encore bien expliqué. La seule chose comprise est que les huiles essentielles ont une influence sur notre esprit et nos émotions. Elles n’entrainent aucun effet secondaire dangereux. Elles sont assimilées par le corps par absorption ou inhalation.

Une entreprise de parfum japonaise a mené une étude pour déterminer les effets des odeurs sur les gens. Les chercheurs ont diffusé différents parfums dans une pièce où travaillaient des personnes sur des ordinateurs. Le nombre de fautes de frappes était calculé selon les odeurs diffusées. Les résultats sont les suivants :
•    Lorsqu’une odeur de lavande était diffusée (odeur relaxante), les fautes de frappes diminuaient de 20%.
•    Lorsqu’une odeur de jasmin était diffusé (odeur tonifiante), les fautes de frappes diminuaient de 33%.
•    Lorsqu’une odeur de citron était diffusée (odeur rafraîchissante), les fautes de frappes chutaient carrément de 54% !

Conseils de sécurité des huiles essentielles

L’aromathérapie est une pratique très sure si elle s’utilise en suivant les recommandations et sous la surveillance d’un professionnel  qualifié. N’oubliez pas que les huiles essentielles sont très concentrées : n’en utilisez pas trop. (Dans les cas des huiles essentielles, plus ne signifie pas forcement mieux.) De plus, assurez-vous que vous n’êtes pas allergique aux huiles essentielles. (Faites un test sur une petite zone de la peau afin de voir s’il y a des réactions allergiques avant d’exposer le corps entier). Il faut être prudent avec des femmes enceintes, patients allergiques, ou souffrant d’hypertension ou d’épilepsie.

Faites attention aux petits enfants et aux bébés. Si vous renversez accidentellement des ‘huiles essentielles sur votre peau ou yeux, rincez les immédiatement avec du lait entier. Le lait avec un fort pourcentage de graisse est la meilleure méthode pour réduire l’irritation et enlever l’huile des yeux. Vous pouvez utiliser aussi de l’huile d’olive ou d’autre huile végétale pour apaiser la sensation brûlante que causent certaines huiles (comme l’huile à la menthe par exemple). N’utilisez pas d’huiles essentielles sur la peau enflammée. Si vous consommez de l’huile par erreur, buvez beaucoup du lait, mangez du pain et  allez au centre antipoison le plus proche.

A moins d’être suivi par un professionnel, on déconseille très fortement la consommation des huiles aromatiques : la plupart d’entre elles sont très toxiques.  N’appliquez pas l’huile essentielle non diluée sur votre peau, en étant si concentrée, elle peut vous irriter. L’exception à la règle est l’huile de lavande, laquelle s’applique sans problèmes sur la peau pour les brûlures et pour les piqûres d’insecte.

On vous conseille de fermer les yeux quand vous inhalez l’huile aromatique. Cela vous aidera à vous concentrer sur des images agréables, ce qui augmentera l’effet de l’huile essentielle. Maintenir les yeux fermés prévient des possibles irritations des yeux. N’appliquez pas d’huile près de vos yeux.
Certaines huiles telles que l’huile de menthe provoquent une insomnie. Ne l’utilisez pas le soir si vous voulez dormir.

 

Les labels des huiles essentielles

Description des différents labels BIO pour les huiles essentielles.

“Label AB”

Le label AB garantit la culture des plantes selon les règles de l’agriculture biologique et le mode d’obtention des huiles essentielles sans solvant (distillation à la vapeur d’eau ou extraction mécanique).

 

“Cosmétique Écologique et Biologique”

• sur la totalité de la formulation, 95 % des ingrédients doivent être naturels ou d’origine naturelle,

• sur la totalité de la formulation, 10 % doivent être issus de l’Agriculture Biologique,

• sur le total des ingrédients végétaux (hors eau et ingrédients minéraux et animaux), 95 % doivent être issus de l’Agriculture Biologique.

“Cosmétique Écologique”

• sur la totalité de la formulation, 95 % des ingrédients doivent être naturels ou d’origine naturelle,

• sur la totalité de la formulation, 5 % doivent être issus de l’Agriculture Biologique,

• sur le total des ingrédients végétaux (hors eau et ingrédients minéraux et animaux), 50 % doivent être issus de l’Agriculture Biologique.

Pourquoi opter pour les huiles essentielles?

Si vous sentez que votre quotidien est chargé, que vos journées sont longues et que vos nuits sont courtes, sachez que vous faites partie des 80% des Français qui ont ce sentiment de fatigue physique de jour comme de nuit, sans vraiment pouvoir y remédier ni par la prise de médicaments basiques, ni par un sommeil réparateur.

Alors pourquoi ne pas essayer les huiles essentielles ? Elle sont l’essence même des plantes qui servent à soigner tout un chacun, les produits chimiques et accoutumant en moins. Entièrement naturelles, les huiles essentielles bio ne proviennent que de plantes (d’herbes ou de fruits) qui ont poussé de façon naturelle au grand air, sans désherbant ni insecticide. L’huile qui est extraite des feuilles par distillation est un véritable concentré de bienfaits pour votre corps, et ses effets sont notables chez la très grande majorité des utilisateurs.

Les huiles essentielles pour lutter contre le stress

Comme chaque médicament, chaque plante a une vertu bien précise qu’il est nécessaire de connaître avant toute procédure d’achat. Grâce aux avancées scientifiques, il est désormais prouvé que la lavande et l’ylang-ylang ont un effet apaisant sur les parties du corps en contact avec elles.

Les spécialistes en homéopathie conseillent également l’huile de bergamote ou de camomille pour faire disparaître les tensions nerveuses présentes sous la peau et au niveau des muscles. Lorsque les tensions physiques s’affaiblissent, les tensions morales diminuent pour laisser place à plus de détente et de bien-être.

Les différents maux liés au stress

Le stress en général peut faire souffrir plusieurs parties de votre corps en même temps ou de façon alternée. Si vous ressentez des douleurs au niveau de la tête, optez pour l’huile de lavande et de menthe poivrée. Si vous avez beaucoup de mal à vous endormir ou que vous vous réveilliez de nombreuses fois durant votre sommeil, les huiles de marjolaine ou de néroli sont faites pour vous.

Enfin, si vous faites face à des palpitations cardiaques ou que vous êtes sujet à de fortes hausses de tension, misez tout sur l’huile d’ylang-ylang pour combattre ces spasmes insupportables.

L’utilisation d’extraits de plantes aromatiques peut donner une tout autre dimension à votre huile de massage. Ces essences concentrées, extraites de fleurs, d’herbes et d’arbres, sont appelées huiles essentielles. L’aromathérapie est simplement l’utilisation thérapeutique de ces plantes pour traiter toutes sortes de troubles tels l’insomnie, le stress, l’acné, le vieillissement de la peau, la dépression et la tension nerveuse.

L’influence des parfums

Les gens ne sont généralement pas conscients de l’importance du rôle des parfums dans leur vie. Pourtant, le pouvoir évocateur des senteurs est très fort : l’odeur de la mer ou du parfum de votre mère peut faire resurgir de multiples souvenirs. La raison en est simple : les odeurs sont interprétées par la partie du cerveau qui gère vos émotions. Les odeurs affectent considérablement votre humeur, de sorte que l’addition de certaines huiles essentielles à votre massage peut accroître leur effet délassant ou revigorant.
Des recherches récentes témoignent de l’importance de cette relation. Le Dr Gary Schwartz, professeur de psychologie et de psychiatrie à l’université de Yale, a découvert que certaines senteurs pouvaient faire baisser la tension artérielle. L’odeur des pommes poivrées s’est révélée particulièrement efficace dans ce domaine. Elle a réduit la tension artérielle d’un groupe de volontaires en bonne santé de trois à cinq points en moyenne. D’autres recherches scientifiques ont montré que des parfums agréables comme ceux de la prune ou de la pêche pouvaient réduire la douleur, et que les huiles essentielles agissaient sur les humeurs : le jasmin, l’ylang ylang et la menthe poivrée peuvent soulager la dépression, le géranium et la bergamote atténuent l’angoisse, et la rose ou l’œillet redonnent de l’énergie.

L’action des huiles essentielles sur la santé

Les huiles essentielles sont un mélange complexe de substances chimiques aux multiples propriétés. Outre leur effet sur nos humeurs, certaines sont antibactériennes, antiseptiques ou anti-inflammatoires. Voici la liste des huiles essentielles les plus communes et des propriétés qui leur sont attribuées.

La diversité des vertus prêtées à chacune des huiles essentielles — et l’on attribue parfois plusieurs qualités à la même huile — peut créer une certaine confusion. Une huile peut à la fois être décrite comme relaxante et stimulante. Cela paraît contradictoire, et les sceptiques ont tendance à émettre des doutes à cette lecture. Pourtant, une personne souffrant de tension nerveuse peut dans un premier temps être calmée par le traitement, puis, profitant de cette libération de la tension, retrouver son énergie naturelle et se sentir revigorée et plus dynamique.

Mélanger les huiles essentielles

Les huiles essentielles sont extrêmement concentrées et doivent toujours être diluées ; dans le cas contraire, elles risqueraient d’entraîner des démangeaisons, voire même des allergies.
Pour les utiliser lors d’un massage, il faut les mélanger à des huiles de support. Les huiles de support les plus fréquemment employées sont les huiles d’amandes, de soja, d’anis, d’avocat, de pêches et de germe de blé.

Pour diluer une huile essentielle, versez-en une à trois gouttes dans une cuiller à café (5 ml) d’huile porteuse. Si vous désirez en obtenir une plus grande quantité, mélangez 15 à 30 gouttes d’huile essentielle dans 50 ml d’huiles de support. Employez une solution plus diluée pour la peau sensible et le visage. Ne mélangez pas les huiles essentielles en quantités plus importantes, car la solution pourrait rancir en quelques semaines. Malgré leur nom, les huiles essentielles ne sont généralement pas très grasses : ce sont des liquides extrêmement volatils qui s’évaporent très rapidement, c’est pourquoi il faut toujours reboucher les flacons immédiatement après l’utilisation. Entreposez-les, ainsi que vos solutions d’huile de massage, dans un endroit frais et sombre, et dans des flacons hermétiques.