Combien coûte un congélateur ?

Les prix d’un congélateur

Si le réfrigérateur est rapidement devenu un des appareils indispensable dans nos foyers, le congélateur l’est tout autant. Le présent guide a pour vocation de vous accompagner dans votre démarche d’achat d’un congélateur.

Le congélateur, ses caractéristiques

Sa principale utilisation, celle de conserver sur le long terme des aliments en les congelant, offre de gros avantages pour la vie au quotidien, et nous permet de faire des économies non négligeables.

Que signifie « congeler » ?

En pratique, les aliments subissent un processus par lequel l’eau présente à l’intérieur de chacun d’eux est solidifiée sous l’action de températures très basses.

Grâce à la congélation, les aliments peuvent se conserver sur plusieurs mois, protégés qu’ils sont des réactions enzymatiques qui les auraient altérés sans congélation. Dans la mesure où l’eau ne peut être solidifiée à 100%, même les aliments congelés ont une vie de conservation limitée.

Très souvent, ces périodes de conservation sont indiquées (en mois) sur les tiroirs des congélateurs ou sur la notice en fonction de la typologie des aliments (viandes, légumes, poissons…).

Il est bon de souligner que le processus de congélation n’altère en rien le contenu nutritionnel des aliments et que au contraire, comme c’est le cas pour les légumes, il les préserve davantage.

En effet, à température ambiante un légume perd rapidement de ses qualités nutritives (vitamines, minéraux) ce qui n’est pas le cas s’il est congelé.

Quasiment tous les aliments peuvent être congelés, à l’exception de certains légumes tels que les salades ou autres à feuilles larges qui ne pourraient ensuite être consommées froides mais peuvent toutefois être ajoutées dans une soupe.

Les types de congélateurs

Le marché offre différents types de congélateurs. On peut distinguer trois types avec des différences selon la structure et l’utilisation :

Le congélateur coffre

C’est un des modèles les plus répandus avec une structure rectangulaire et une seule porte d’ouverture sur la partie supérieure. L’avantage des congélateurs coffre se situe au niveau de leur capacité et d’un maintien optimal du froid (dans la mesure où ils sont ouverts sur le haut, c’est l’air le plus chaud qui sort en premier).

En revanche, les congélateurs coffre sont indéniablement moins pratiques que les autres. Même si certains possèdent un ou deux paniers qui coulissent sur le dessus, les aliments ne sont pas compartimentés et un rangement soigné et méticuleux est donc de rigueur.

L’autre inconvénient est que les aliments les plus vieux se trouvent toujours dans le fond et qu’il faut par conséquent penser à aller piocher en profondeur et ne pas prendre systématiquement ceux du dessus.

L’encombrement d’un congélateur coffre est également un facteur à prendre en considération. Ce type de congélateur est généralement installé dans un cellier, un garage ou autre annexe.

Le congélateur vertical

Il a l’apparence d’un réfrigérateur.

A l’intérieur ils sont divisés en compartiments ou tiroirs qui permettent un rangement optimal par catégorie (viande, poisson, légumes, desserts…). L’organisation et la facilité de classement des aliments congelés est un net avantage pour les modèles de congélateurs verticaux.

Autre avantage : son encombrement limité qui permet d’installer le congélateur vertical dans un cellier, dans une cuisine ou un garage.

En revanche, l’ouverture frontale du congélateur vertical (par la porte qui s’ouvre comme celle d’un réfrigérateur), entraîne une forte perte de froid sur tous les tiroirs dès ouverture.

Le réfrigérateur congélateur

Pratiquement tous les réfrigérateurs disposent d’un compartiment congélateur. Le gros avantage de ce type d’appareil électroménager est son faible encombrement dans la mesure où il se combine avec le réfrigérateur et peut donc être installé dans la cuisine.

Dans le cas d’un combiné réfrigérateur congélateur, il est vivement conseillé d’opter pour un modèle à deux moteurs (un pour le réfrigérateur et un pour le groupe congélateur) afin d’assurer une plus grande longévité à l’appareil.

Comment choisir son congélateur ?

Le marché offre un vaste choix de congélateurs qui répondront à chacune de vos exigences.

Le choix du congélateur doit dépendre de vos besoins, de l’espace disponible et bien sûr de votre budget.

Congélateur coffre, congélateur vertical ou combiné ?

Si vous avez de l’espace, une grande famille et par conséquent devez congeler de grandes quantités d’aliments, le congélateur coffre est le votre. Il offre en effet une grande capacité de congélation et est économique en termes de consommation d’énergie.

Si vous souhaitez profiter des promotions proposées dans les grands magasins pour l’achat de grosses quantités de viande, de poisson… et si vous avez plusieurs enfants, un congélateur de grande capacité est nécessaire afin de vous permettre de faire des économies sur la nourriture en profitant des offres promotionnelles et de stocker des aliments en les congelant.

La situation est différente si vous êtes à la retraite, si vous êtes célibataire. De toute évidence vos besoins sont moindres donc un compartiment congélateur combiné à votre réfrigérateur sera probablement suffisant.

Conseils pour acheter son congélateur

Avant de vous lancer dans l’achat d’un congélateur, certains conseils doivent être pris en compte afin d’optimiser l’achat et l’utilisation du congélateur.

Les étoiles

Attardez-vous sur le nombre d’étoiles présentes sur le congélateur : elles indiquent la capacité de congeler à des températures plus ou moins basses. Ainsi 4 étoiles indiquent que le congélateur descend à une température en dessous de 30°C ce qui permet de congeler de manière optimale quasiment la totalité des aliments frais.

Un congélateur avec 3 étoiles seulement, ne pourra descendre qu’à 18°C en dessous de zéro, ce qui permet certes de maintenir un état de congélation des aliments mais n’est pas suffisant pour congeler l’aliment frais.

« No Frost »

La mention No-Frost indique qu’un ventilateur est actionné est permet d’éliminer le risque de formation de givre à l’intérieur du congélateur et sur les aliments.

« IMQ »

Cette mention indiquée sur une étiquette est la garantie que le produit a reçu la certification de sécurité et de qualité après essais en laboratoire.

L’épaisseur des parois

Il s’agit d’un point à vérifier : plus les épaisseurs sont épaisses et plus la capacité du congélateur à maintenir de basses températures et donc à limiter la consommation d’énergie sera évidente.

Emplacement du congélateur

Le congélateur, quel que soit le modèle choisi, doit être installé dans l’endroit le plus frais de la maison ; évitez donc une installation du congélateur à côté d’une source de chaleur, d’un radiateur…. Par ailleurs, laissez un espace de 10 cm entre le congélateur et le mur afin de permettre une bonne circulation de l’air pour le moteur.

Entretien et nettoyage

Le nettoyage régulier de votre congélateur, son dégivrage sont la garantie de sa durabilité. Il convient ainsi au moins une fois par an de vider le congélateur pour le nettoyer complètement sans oublier la partie extérieure derrière l’appareil où la poussière aime se nicher.

Les joints

Vérifiez régulièrement le bon état des joints de la porte de votre congélateur afin d’éviter toute perte d’énergie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *